Inscription à la newsletter

Horaires des marées


Choisissez votre port :

Les bonnes pratiques de la pêche à pied

Pour que votre loisir ne devienne pas déplaisant, il est important de respecter quelques bonnes pratiques.

Une envie de pêche à pied ?  Le grand air marin ne peut que vous faire du bien. Mais pour que ce moment de détente et de plaisir, entre amis ou en famille, ne devienne pas déplaisant, laissez nous vous donner quelques conseils !

La pêche à pied se pratique à marée basse, il est donc primordial de connaitre les horaires de basse mer. Consultez les horaires et remontez 45 minutes après cette heure ; quand on se trouve à la limite de la basse mer une légère écume à la surface de l’eau indique que la mer commence à remonter.

Renseignez-vous également sur les dangers du lieu de pêche, sur la météo ainsi que sur la salubrité de la zone de pêche.

Protégez-vous !

Il est très important de vous protéger convenablement pendant votre pêche. Prévoyez des bottes, elles vous seront utiles pour ne pas vous blesser avec des coquillages. Il arrive parfois que le vent souffle, aussi prévoyez des vêtements chauds et secs à l’abri dans votre véhicule ou dans un sac étanche. Emmenez un chapeau et pensez à bien vous hydrater. Même au milieu de l’océan, vous pourriez avoir une petite soif. N’oubliez pas d’emmener votre téléphone portable pour avoir l’heure et prévenir les secours si besoin (N° 1616).

Si vous souhaitez pêcher des huitres, nous vous recommandons de vous munir de gants, car les coupures dues aux bords tranchants de ce coquillage sont fréquentes.

La nature a besoin de vous !

Il est important de connaitre quelques trucs pour conserver au mieux notre littoral. Par exemple, lorsque vous déplacez un gros caillou pour voir ce qui se cache dessous, pensez à le remettre à sa place. Ainsi la vie animale qui s’y développait peut reprendre son cours. De même, préférez une cueillette des coquillages à la main, cela abime moins le littoral et est bien plus valorisant !

Bien entendu, ne laissez pas de déchets sur votre lieu de pêche. L’océan est fragile, protégeons-le ! et limitez votre pêche à ce que vous allez consommer.

De retour à la maison !

Vous avez profité pleinement de cette journée de pêche, vous êtes un peu fatigué ? Pourtant il vous faut fournir un dernier effort.

Pour que votre réussite soit complète et que votre pêche ne soit pas perdue vous allez devoir être aux petits soins avec vos coquillages.

Prévoyez un endroit frais mais en dehors d’un réfrigérateur.

Il est important que vos coquillages restent vivants avant de les cuire.

Avant de rentrer, déposer une poignée d’algues fraiches prélevées sur l’estran et prévoyez de ramener un peu d’eau de mer. Elle vous permettra de faire « dégorger » vos coquillages (coques et palourdes). Dès votre retour plongez les donc dans l’eau de mer de manière à ce qu’ils soient tous immergés. Vous devez les laissez dans l’eau au minimum 2h. Il faut penser à les remuer et à renouveler l’eau. Le mieux serait de les laisser faire trempette une demi-journée pour être sûr que tout le sable sera expulsé. Ce moment est idéal pour observer les coquillages vivre. Ils s’ouvrent et vous pourrez alors observer leur anatomie avant de les déguster. Très instructifs pour les petits et les grands.

Vous pouvez conserver les coques et les palourdes pendant 24h dans un lieu frais.

Les huitres quant à elles se conservent à plat dans un endroit frais.

N’oubliez pas que la cuisson permet seulement de réduire les risques microbiologiques mais pas ceux liés à la présence de toxines et de métaux lourds.

N’hésitez pas à nous faire part de toutes vos interrogations, ou toutes informations que vous souhaitez nous faire parvenir.

Facebook likers !

Actualités

Ecrit le 20/01/2018
Un arrêté du 15 Janvier 2018 autorise la pêche des coques de 2,7cm et des palourdes de 3,5cm dans nos régions ! Notre protestation a enfin été entendue !...
Ecrit le 23/12/2017
Jean-Yves Crochet, Président et tout le Conseil d'Administration de l'APLAV vous présentent leurs voeux de bonne année 2018...
Ecrit le 23/12/2017
  Madame, Monsieur,   J’ai l’honneur de vous inviter à l’Assemblée Générale Ordinaire de notre association qui se tiendra le...